Phalange dinosaurienne

Publié le par ToM

Lors  de ma dernière sortie dans le trias supérieur, j'ai eu le bonheur de mettre à jour un os pas comme les autres...

Les couches de sables du rhétien sont connues pour la richesse fossilifère qu'elles portent en leur sein : les dents de phytosaures peuvent localement présenter une densité exceptionelle, les dents de requins de type romphaiodon y sont légion et on y retrouve également en belles proportions des dents de saurichtys et de dipneustes. Il est également à noter la présence de fragments osseux de taille variable, de fragments millimétriques à pluridecimétriques. Il est malheureusement rare de pouvoir identifier avec précision l'origine anatomique et taxonomique de la plupart de ces os.

Parfois la chance sourit et certaines vertèbres gardent des caractéristiques suffisament originales permettant une attribution taxonomique peu hasardeuse. Ainsi la présence d'amphibiens plagiosauridae sur ce site rhétien est officialisée par la présence de ces vertèbres bien conservées.

La présence dinosaurienne sur le site a été mise en évidence à plusieurs reprises par la découverte de dents mais parfois également d'ossements, notamment par la découverte d'une vertèbre caudale attribuable à un petit théropode...

La phalange que je présente ci dessous provient de la même couche dans laquelle j'ai extrait la dent de prosauropode faisant l'objet d'un article précédent et quelques dents de phytosaure.
Malheureusement brisée lors de l'extraction, j'estime la perte ( d'après sa situation in situ ) à environ 0,5 cm de la longueur totale.
Néanmoins les deux extrémités typiques d'un os phalangien sont conservées et en très bon état.

La longueur de cet os, au moins 6 cm, cible son appartenance à la caste des "géants" du rhétien : phytosaure, amphibien géant ou sauropodomorpha...

Lors de mes recherches je tombe dans ma documentation sur une planche de Gaudry illustrant un "pied" de platéosaure retrouvé dans les sédiments norien de Poligny... La ressemblance de ma phalange avec la 2p" de cette illustration est troublante...

Afin d'en avoir le coeur net je soumet cette phalange au jugement de Peter Galton, professeur émérite de l'Université de Bridgeport, spécialiste, entre autre, des prosauropodes.
Pour lui l'appartenance dinosaurienne de cette phalange distale ne fait aucun doute, un prosauropode proche de Plateosaurus certainement...

Une trouvaille, une intrigue, un article, un contact, une réponse... C'est ça la paléonto que j'aime!!

   

Commenter cet article

Dom 22/10/2009 14:58


Enfin, qqchose de fortement probable...

C'est une superbe découverte...

Galton t'a répondu rapidement ?

C'est une adresse à conserver...car on peut avoir encore besoin d'aide...
A+