Au moins on a pris l'air ...

Publié le par ToM

Ce dimanche direction encore un fois une carrière de calcaire du Nord Est de la Moselle, à la recherche de restes de vertébrés triassiques.
Les carriers délaissent une zone qui était devenue l'un de nos terrains de chasse favori, et les couches à bone-bed accessibles fondent comme neige au soleil... Ainsi le sport dominical  se résume par un basculement de blocs de plusieurs dizaines de kilos, du haut du front de taille, de redescendre façon rappel les 4 mètres de dénivellé pour ouvrir les blocs tombés à terre...
Ceci pouvant devenir très fatiguant et très démotivant quand les blocs ouverts ne contiennent rien!
Certains jours sont fastes où les trouvailles s'enchainent au son des cris de joie et de surprises, d'autres sont plus calmes où seul le cri des milans noirs vient troubler le calme de la carrière.
Ce dimanche fut l'une de ces journées, des centaines de kilos de blocs ont été ouverts pour une pêche très très maigre, le sac n'a jamais été aussi léger en quittant ce lieu...

Voici les maigres découvertes :

Deux hybodus (longiconus ?)  de taille moyennes dont la fossilisation a préservé leurs cuspides latérales :






























































Un autre type d' Elasmobranchii, que parfois je délaisse au profit d'autres dents plus grandes, mais qui cette fois fera mon bonheur et qui viendra compléter la systématique de ce site : Paleobates sp.
C
ette "ancienne raie" possédait de petits pavés dentaires allongés et ponctués de petites dépressions :








































Et enfin la pièce qui rendra la fin de journée un peu moins morose, une jolie Nothosaurus mirabilis de 21 mm :













































Bref petite journée... Au moins il faisait beau !

Commenter cet article