Prédateurs du Muschelkalk

Publié le par ToM

Au sein descalcaires du Muschelkalk supérieur on trouve relativement fréquemment des restes de vertébrés reptiliens, le plus souvent sous forme de dents ou de morceaux d'os plus ou moins identifiables.

Les dents les plus courantes sont celles du genre Nothosaurus. Bien qu'aucune étude n'ai été lancée sur le site, il est probable qu'au moins deux espèces de Nothosaure se soient côtoyés dans les mers du trias supérieur de l'est de la France.

La plus courante est l'espèce Nothosaurus mirabilis (Münster 1834) dont la dent est typique : la dent est longue et effilée,  courbée, rainurée à section circulaire:

  
Cette dent, parfaitement conservée, que j'ai extraite au cours de cet été permet de distinguer toutes les caractéristiques de cette espèce.

J'ai également trouvé au sein des couches du Muschelkalk supérieur une dent typiquement "Nothosaure" mais présentant des caractéristiques différentes des dents de l'espèce Nothosaurus mirabilis . La dent bien plus grosse présente également une courbure moins prononcée est possède un aspect plus massif que la précédente. Le nombre de rainures semblent être le même que l'espèce mirabilis, mais ses caractéristiques semblent définir une autre espèce de Nothosaurus ...


Cette dent, bien que cassée et incomplète montre une courbure différente de l'espèce précédente, mais se distingue surtout par sa taille. Ce fragment dépasse les 25 mm et laisse à penser que des animaux de très grande taille peuplaient les eaux marines du trias lorrain...

D'autres reptiles côtoyaient les nothosaures à cette époque, Tanystropheus, Simosaurus, Neusticosaurus, Placodus.... J'espère découvrir le témoignage de leur présence au cours de mes futures expéditions et de pouvoir les décrire au sein de ses quelques pages...






Commenter cet article